sans-titre

La Nouvelle Lune du 11 août 2018 avec éclipse de Soleil Noeud Nord

Cette Nouvelle Lune se fait à 18° 41 Lion dont le degré symbolique explique :

« Une soirée dans une maison flottante »

Dominante : La joie de la libération temporaire du bien-être social rigide

A 12° du Lion, existe le même symbole, mais sur une pelouse (donc un type de soirée  plus socialement « respectable » !)  -  ici on est plutôt sur une péniche décorée de lampions, dans un type d’amusement plus jeune et moins conventionnel.

Et la maison « flotte » : symboliquement, elle élargit un caractère social étroit,  comme une invitation  à la libre circulation des énergies, comme une échappatoire de routine ou la libération temporaire d’une existence dominée par la rigidité sociale et un train-train  terre-à-terre.

 

Une Nouvelle Lune Lion le 11 août 2018 à 9 h 59 TU

(11 h 59 en France)

Ascendant 16° Balance pour Paris

 

Lunaison dans l’énergie du Lion

un signe de Feu fixe et yang

 

Lunaison conjointe à Mercure

en double quinconce sur Neptune rétro et Pluton rétro

en carré à Jupiter

en sesqui-carré à Saturne

 

6 planètes rétrogrades :

Mercure, Mars, Saturne, Uranus, Neptune, Pluton

Trigone exact entre Saturne et Uranus

Carré quasi exact entre Vénus et Saturne

Carré exact entre Mercure rétro et Jupiter

Uranus est toujours en carré à l’axe des Nœuds

 

Une éclipse partielle de Soleil Nœud Nord

La 3ème de l’été !

 

Au moment de la Nouvelle Lune, l’astre de nuit n’est pas visible par nous les Terriens. Et pourtant son influence est très forte sur la planète, que ce soit pour les êtres humains, ou les animaux et la végétation.

Quand on est en phase de Nouvelle Lune, les deux luminaires, Soleil et Lune, sont conjoints. Principe du Masculin et principe du Féminin unis. Une impulsion est donnée, peut-être un peu confuse au départ.

C’est pourtant bien le moment de poser une intention, de lancer une initiative particulière (dans le domaine du thème natal où tombe cette lunaison) et de démarrer une nouvelle expérience, un nouveau projet, qui pourra émerger au fur et à mesure qu’avancera cette première phase de lunaison. Jusqu’à la prochaine Pleine Lune du 26 août.

 

1  – Une Nouvelle Lune en Lion

C’est la Nouvelle Lune du plein été où le Soleil, maître du Lion, est le plus fort, le plus chaud, le plus généreux. Il irradie au point de devenir caniculaire. Mais il sait aussi être doux et réconfortant. Tous les ans, à cette époque, c’est le moment d’essayer de faire le point sur son ego, sur le débordement de ses émotions, sur la place qu’on se donne et celle qu’on donne aux autres. Cette NL conjointe à Mercure cette année, s’habille en outre de l’obligation de jeter un regard neuf  dans sa vie créative, artistique ou sentimentale.

 

2  – En face, le Nœud Sud enserré entre les deux Lunes noires en Verseau avec un Mars en carré à Uranus, qui insiste sur une remise en cause de sa façon d’agir en rapport avec ces Lunes Noires qui demandent une coupure par rapport au passé.

 

3  – Uranus est en carré à l’axe des Nœuds Lunaires, aux Lunes Noires, à Mars !

nous obligeant à nous réadapter à des circonstances totalement imprévues

 

4  – et Saturne est trigone exact à Uranus

apportant une vision nouvelle et une ouverture vers une structure de vie qui peut s’ancrer dans la durée

 

Tout est là pour préparer un nouveau terrain de Vie, ce que tente timidement de nous dire Uranus depuis qu’il est rentré en Taureau. Un nouveau  « territoire de vie »   se dessine (le propre du signe du Taureau) avec Vénus, maîtresse du signe.

Mais les choses ne font que démarrer. Tout est encore à mettre en place.

 

Mercure est rétrograde depuis le 26 juillet

Tout est perturbé ou ralenti. Y compris courrier, téléphone et Internet ; mais c’est un moment qui est donné par l’Univers pour re-voir les choses mentalement. ; trop d’inadéquations sont encore à résoudre, ce que montrent les quinconces à Neptune et à Pluton qui évoquent les sérieuses remises en question à faire.

C’est un Mercure en Lion, qui interroge justement sur sa manière d’aimer. Et de s’aimer.  Qu’est-ce qu’aimer d’abord ? …. Et comment aime-t-on ? … Avec générosité ? … en  donnant tout à l’autre ? … En rapportant tout à soi ? …. Ou dans un équilibre (Vénus est justement en Balance) qui permette de regarder ensemble dans la même direction ? …

Le carré exact que Mercure forme avec Jupiter le jour de la Nouvelle Lune, indique que le réajustement essentiel pourrait être en rapport avec sa place dans la société et donc avec l’obligation de revenir sur certaines conceptions …. Le carré se reformera le 28 août pour la 3ème fois  -  (dates des 3 passages : 9 juillet, 11 août et 28 août)

Il sera forcément intéressant de voir ce qui aura évolué sur ce plan entre le 9 juillet et le 28 août.

 

Six planètes sont rétrogrades jusqu’au 19 août

Trois planètes trans-personnelles (Uranus, Neptune, Pluton)  +  Saturne  +  deux planètes personnelles  =  c’est un travail de réflexion qui est à faire, proposé par l’Univers (et ses planètes trans-personnelles) à chaque individu (planètes personnelles) pour l’inciter à réévaluer son attitude, avec patience, avec pertinence, et donc de se réaligner sur une résonnance collective.

Tant sur le plan collectif que personnel, on vit une période de transition. A chacun de décider si l’on veut vraiment rompre avec de vieux schémas. Ça bouscule forcément, puisqu’on est confrontés à des situations qui ne plaisent pas toujours. Mais pour comprendre que finalement l’obstacle n’est qu’un tremplin pour être propulsé plus loin.

 

Uranus a démarré sa rétrogradation le 7 août à 2° 34 du Taureau

et retourne en Bélier (le 6 novembre) pour y puiser quelques réserves supplémentaires d’énergie pour démarrer les choses (le Bélier est une énergie d’initialisation). Il ne reviendra vraiment en Taureau qu’au printemps 2019

 

Vénus, amoureuse du « Toi et Moi » en Balance,

est un peu malmenée depuis quelques temps.

J’ai fait cette semaine de longs articles de fond à son sujet sur Facebook et dans les commentaires de mon blog. Inutile de revenir dessus, si ce n’est pour un rappel important : ne pas se laisser miner par la peur et la dévalorisation, malgré ce qu’on peut prendre pour un manque affectif.

 

Et puis, bien sûr, cerise sur le gâteau :

C’est la troisième éclipse de l’été :

éclipse partielle de Soleil, Nœud Nord, à 18° 42 Lion.

C’est l’opportunité d’une libération émotionnelle ; tout en acceptant qu’il y ait des épreuves de vérité qui prennent la forme d’une belle prise de conscience (tous les carrés qui accompagnent sont des carrés décroissants qui insistent sur l’obligation de rompre avec un passé qui ligote à de vieilles mémoires, à des schémas émotionnels, à des héritages culturels, à des blessures qui sont encore à vif).

Forcément, ça n’est pas facile, il faudra peut-être trébucher plusieurs fois. Mais quelle belle Renaissance si l’on arrive à se relever chaque fois !

 

Ceux qui me lisent régulièrement ou connaissent mes Cahiers pédagogiques, savent que Monsieur Meton, astronome grec, avait établi au 5ème siècle avant Jésus-Christ, que les éclipses revenaient tous les 19 ans, au même endroit.

Alors,  ….

Qu’avez-vous fait au mois d’août 1999  (même éclipse de Soleil le 11 août, à 18° Lion)  qui pourrait avoir un rapport avec ce mois d’août 2018 ?

A-t-on commencé quelque chose qui pourrait voir  une solution ces jours-ci ?

Ou bien revit-on maintenant un évènement en rapport, auquel on n’aurait pas su donner une réponse, et que le ciel d’aujourd’hui permet de revivre pour lui donner une réponse ?

Quel lien de résonance avec les activités que nous avions en 1999 ?

… ou même 19 ans avant encore, en août 1980 ?

… ou encore en août 1961 ?

 

Étrange :

11 août 1961 : éclipse de Soleil à 18° 31 Lion, conjointe à Uranus

10 août 1980 : éclipse de Soleil à 18° Lion, carré décroissant à Uranus en Scorpion

11 août 1999 : éclipse de Soleil à 18° 21 Lion, opposée à Uranus en Verseau

11 août 2018 : éclipse de Soleil à 18° 42 Lion, carré croissant à Uranus en Taureau

 

La « crise » aurait-elle commencé en 1961, séparant par exemple sur le plan mondial le monde en deux blocs ? …. avec toujours une Nouvelle Lune en Lion et la présence d’Uranus, surnommé l’Éveilleur …. Bien des réflexions au moment de toutes ces rétrogradations. Avec domination d’un « maître » peut-être pas toujours éclairé, avec angoisse collective, avec crise de valeurs par rapport au dieu-argent, avec un lâcher-prise indispensable pour éveiller enfin un nouvel horizon ….

 

Réflexion identiques à faire à un niveau plus individuel.

Je suis sûrement un peu utopique. Mais n’est-ce pas le propre de mon signe de naissance !

Pour moi qui suis particulièrement marquée par cet été à éclipses, je veux croire, malgré tout que le moment est arrivé pour chacun, de libérer émotionnellement de puissants karmas aussi à une échelle personnelle, visant l’émancipation et la liberté si chères au Verseau.

 

Le 19 août, Jupiter forme un joli trigone avec Neptune,

insistant sur une restructuration nécessaire pour épurer et régénérer la vie sociale. Ce n’est pas un hasard si Mars rétrograde bientôt en Capricorne ! …Le but nous échappe peut-être encore. Mais Jupiter prépare pour le 12 septembre un bien joli sextile avec Pluton qui ira dans le même sens : se détacher de vieux schémas qui ne sont plus utiles à notre évolution.

 

 

Conclusion

11 août 2018 : 11 +8 + 2018  = 2 + 8 + 11 = 21 … le Monde

Ou                      2 + 8 + 2 =  12  … le Pendu

Ou                     2037 = 12 … Le Pendu

Se laisser aller, dit le Monde, ouvrir les bras vers le ciel, avec confiance, et faire le Grand Saut …  Tout est en place pour préparer un nouveau Terrain de Vie qui pourrait bien être pour certains une plénitude

Mais les choses sont encore figées comme ce Pendu, retenu par un pied, arrêté, immobile.

Il est à l’envers.

« Allant vers » …

Mais allant vers quoi ? Vers qui ?

Et si, comme dans le yoga, dans un immobilisme apparent (il semble faire le Poirier), il allait chercher des énergies intérieures pour se ressourcer et préparer les étapes suivantes ? ….

Car le Pendu est attaché par le pied ; il est juste bloqué. Il ne lui faudrait pas grand-chose pour se libérer.

Tout comme Achille qui fut blessé au seul endroit de son corps qui était vulnérable, son talon, peut-être est-il temps pour chacun de chercher son point faible.

Où est la faille en soi ?

Quelle est la partie de l’ego qui ne veut pas être remise en question ?

(Y répondre en conscience permettrait de se détacher des considérations, affectives, matérielles, intellectuelles, qui nous retiennent et nous empêchent d’évoluer).

Le Pendu ne semble pas inquiet. Son visage est même serein.

C’est peut-être juste la vision des choses qui s’inverse, les perspectives qui deviennent autres. Supposant un nouveau choix à faire, ce qui est superbement suggéré par ce mois d’éclipses et la rétrogradation de Mercure.

Je pense au bébé qui veut naître et doit opérer un renversement dans le ventre maternel, pour entrer dans le monde et vivre de ses propres forces.

Le Pendu insiste sur une façon de lâcher prise, une vision des choses différente, une remise en question, pour revoir ses bases ou approfondir ses projets.

Mais le temps n’est pas venu. Un temps d’arrêt est nécessaire. Pour pendre conscience de ce qui empêche d’avancer.

 

* C’est le sens de toutes ces planètes rétrogrades …

* C’est aussi le sens du dialogue dissonant qui se fait à partir de Chiron et de Saturne : les traumatismes viennent du passé. Ce sont des blessures qui se répètent et rendent vulnérables

* C’est encore le sens de Mars conjoint à la Lune Noire Moyenne, conjoint au Nœud Sud (et tout ce petit monde en Verseau)  en carré à Uranus, qui ne peut qu’insister sur cette obligation de casser les chaînes qu’on s’est mises soi-même autour du cou, en restant trop passif. Et si l’orage est dans l’air, il faudra simplement trouver en soi la force d’OSER être soi. Enfin.

* C’est encore le sens de Mercure très impacté qui permet de mettre en place de nouveaux centres d’intérêts et un nouveau Regard sur la vie.

 

Alors ….

Si l’on décidait enfin de se donner le droit de vivre le bonheur !

Et en osant s’affranchir des convenances, comme le propose Uranus !

 

C’est un changement de cap, béni des dieux, qui reçoit le soutien de l’Univers si l’on veut se donner la peine de le vivre, et pour un changement qui pourrait bien nous accompagner tout au long de 2019 !

Alors, rêvons, prenons du temps pour nous, ne repoussons pas ce qui nous semblait jusqu’ici impossible. Et comme Vénus veut nous le susurrer, acceptons la beauté, et l’harmonie retrouvée.

Donnons du sens à notre Vie.

Accrochons-nous à nos rêves

Car le Soleil, occulté, va bientôt renaître ….

 

 

Tous droits réservés  Jacqueline Boilot  – août 2018

Site : http://www.jacquelineboilot.com/

 

Si vous voulez être averti/avertie par mail de la parution de mes lunaisons, recopiez votre adresse électronique dans la case « pour rester informé » à droite du blog  … mais vérifiez bien : à chaque lunaison je reçois des adresses erronées. Si vous ne recevez pas de petit mot personnel de bienvenue dans les trois jours, recommencez votre inscription !

 

Vous pouvez aussi consulter  ma Page Facebook sur laquelle je suis présente plusieurs fois par semaine : https://www.facebook.com/alloallomercure/ pour des explications plus détaillées.