ASTRO

Il s’en est passé des choses depuis le solstice de juin ! … Les 3 éclipses de l’été sont passées, elles ont touché la plupart d’entre nous. Car nous avons TOUS été bousculés, à quelque niveau que ce soit.
Nous nous dirigeons vers le Portail puissant de l’Equinoxe d’Automne qui se fera dans la nuit de samedi à dimanche lorsque le Soleil passera en Balance.

Avec la Nouvelle Lune en Vierge qui s’est faite le 9.9.18 (soit le 9.9.9.) on est bien dans une situation de fin de quelque chose, le 9 étant le dernier des chiffres simples.
La question est posée … résultat de ces éclipses, de ce carré Mars Uranus dont le dernier passage exact a eu lieu ce 18 septembre alors que Mars est conjoint au Nœud Sud et aux Lunes noires …: quel deuil, réel ou symbolique, surtout symbolique, devons-nous faire ? … Quelle partie de notre ego doit-on abandonner ? …
Avec Mercure conjoint à la Nouvelle Lune, maître dans son signe, il nous est bien proposé un moment d’analyse et de tri pour tirer le pourquoi du comment …sauf qu’en face, Neptune veille au grain.

Neptune sur son versant négatif, c’est le rêve, c’est le mirage et l’illusion. Neptune, c’est tout un sac de vieux schémas familiaux, culturels, économiques, politiques, qu’on a fourré tout au fond d’un tiroir de mémoires héritées, qu’on n’a pas cessé de remplir au fil des années, depuis bien trop longtemps, des schémas répétitifs qui font tomber constamment dans les mêmes ornières et nous coupent de la Vraie Lumière. Mais bien à l’abri derrière ces mensonges à soi-même, on préfère se relever chaque fois et continuer comme avant. Même pas peur ! C’est plus confortable de ne pas voir. Alors, on fait « comme si » …. Comme si tout allait bien. Ça c’est Neptune et son voile d’illusion.
Et l’inertie de la résistance est énorme, même si elle est compréhensible.
Or Neptune est venu se placer en face de l’énergie Vierge qui nous anime pour cette Lunaison, en face de nos besoins et de nos désirs, en face de cet intrépide zébulon qui, lui, n’a pas envie de s’en laisser conter !
On songeen même temps aux conséquences de ces 3 éclipses de l’été qui sont venues pour donner un sacré coup de main …. en nous aidant à découvrir nos points faibles et les raisons de notre inconfort, en envoyant un drôle de coup de pied dans la fourmilière et en nous proposant de revenir vers plus de vérité et de lumière intérieure !

Et …quelle chance, Neptune est rétrograde en compagnie de ses deux autres compères trans-saturniens, en même temps qu’Uranus et Pluton. Et quand ces trois planètes lointaines que Rudhyar a appelées « les Ambassadeurs de la Galaxie » rétrogradent toutes les trois en même temps, elles œuvrent à une ouverture de conscience planétaire, dans une mutation profonde et colossale des structures de la société. Et donc de nous-mêmes.
Je le répète souvent, chacun de nous est en fusion avec le monde. Chacun de nous est une cellule de conscience. Chacun de nous a sa part d’ego à façonner pour que le monde change. Il suffit qu’on lui apporte sa propre animation.
Alors, encore une fois, quelle partie de son ego doit-on nettoyer ou laisser partir ? Et quelle peur doit-on surmonter pour ça ?

C’est difficile. Mais si on persiste à planer, la vie nous rappelle à l’ordre en nous envoyant des messages via des évènements réels, via des réactions de l’entourage, via le corps, …. Mélancolie, lassitude, stress, burn out., maladie parfois … la « mal a dit » …. C’est la mutation de conscience qui est en marche. Et dans ce sens, c’est un cadeau de l’Univers.
Et s’il suffisait de prendre tout son courage pour traverser un pont certes truffé d’obstacles et assombri par des fumées aveugles de pollution tant physique que psychologique, … sans jamais perdre de vue que, de l’autre côté, il y a un rivage lumineux qui nous attend !....

Car si cette Nouvelle Lune en Vierge indique que la fin de l’été sera bientôt là, elle indique aussi que le temps des moissons est arrivé, que la récolte va pouvoir se faire.
Pas tout de suite …. Il faudra attendre que nos trois planètes rétrogrades aient fini d’explorer toutes les contours de leur période de réflexion … attendre au moins jusqu’au 6 janvier, date du retour en phase directe d’Uranus, la dernière des trois à sortir de sa rétrogradation.

Nous avons donc un peu plus de TROIS MOIS encore pour faire ce Grand Nettoyage, qui n’a pour autre but que de laisser tomber les masques (Pluton, Lunes Noires, Nœud Sud, ….). Trois mois pour capter la face lumineuse de Neptune qui sait aussi, si on lui retire son voile de brouillard, montrer le Chemin d’une nouvelle direction plus conforme à sa vérité personnelle, une direction faite de véritable compassion pour trouver la part divine qui est en soi.

Il y aura encore des efforts à faire pendant ces trois mois, mais plus on avancera, et plus on sentira ses épaules légères. L’harmonie ne vient jamais du dehors. Elle vient du dedans, et c’est à chacun de soi, de la faire monter d’un cran.
Accueillir la nouvelle manière d’agir que Mars conjoint au Nœud Sud et carré à Uranus, nous propose depuis un moment.
Définitivement lâcher le paraître pour … être.
Dans une valse à trois temps : Savoir s’aimer. Savoir aimer. Et semer …

Pour apporter son aide, et j’en parle dans ma prochaine Pleine Lune, l’Univers envoie de jolis aspects de Jupiter à Pluton, et de Saturne à Neptune, pour éclairer cette Route Lumineuse qu’on pourra bientôt envisager vraiment dans une vision du futur plus conforme à sa vérité.

Le 6 janvier 2019, ce sera la première Nouvelle Lune de l’année.
Le 6 janvier 2019, ce sera le jour où Uranus reprendra sa marche directe.
Le 6 janvier 2019, ce sera le vrai jour de l’Epiphanie fêté par les Chrétiens douze jours après le 25 décembre (présageant les 12 mois solaires à venir). C’est dans le calendrier, la fête qui laisse entrevoir la venue de la Nouvelle Lumière après le solstice d’hiver.
Le 6 janvier 2019, ce sera :
6 + 1 + 3 = 10, la Roue qui tourne, le changement.
Mais aussi : 6 + 1 + 12 = 19, le Soleil et sa Lumière, le Soleil et son rayonnement.
Dans ce 21ème millénaire, on passera enfin de 18, la Lune (qu’on retrouve dans toutes les Pleines Lunes actuelles), à 19, le Soleil.
Peut-être l’opportunité de jouer comme des enfants insouciants, enfin, dans le jardin d’Eden …

J’ai choisi de publier ces pensées, aujourd’hui mercredi 19 septembre, le Jour du Yom Kippour, le jour du Grand Pardon.
Pardonner aux autres et se pardonner à soi-même …. pour retrouver le paradis de l’âme.