detresse

Entre le vendredi 19 et le samedi 20 octobre,
Vénus forme un aspect très subtil avec Pluton. Un aspect dit rare, mais il se répète 3 fois :
Un quintile décroissant - 288° -
L’aspect s’est déjà formé le 20 septembre, comme pour présenter une vision d’ensemble et donc jeter un regard global sur une situation affective.
Il se reforme aujourd’hui, avec Vénus rétrograde : le moment est venu de prendre du recul pour réfléchir.
Il se reformera le 14 décembre quand Vénus repassera directe et permettra de commencer à mettre en place les « options » qui conduiront à une restructuration importante.
Chaque fois, Vénus est à 7°- 8° - 9° du Scorpion.

Le quintile décroissant est un de ces aspects rares, qui n’est pas toujours perceptible tant il est subtil. C’est un aspect de fin de cycle qui ouvre les yeux sur le pourquoi et le comment de certaines destructions, … pour préparer l’aspect suivant de sextile, aspect de réorganisation générale avant le prochain départ du nouveau cycle à partir de la fin février 2019.

L’aspect se fait cette fois
* entre Vénus, le sens des valeurs, et donc le plan affectif qui donne de la valeur à l’Autre et aux autres,
* et Pluton, ce révélateur froid et intransigeant qui montre sans complaisance les ombres qui empêchent la lumière d’émerger. Son rôle est de détruire des structures qui ne conviennent plus. Pour cela il n’hésite pas à remuer le couteau dans chacune de nos failles, en faisant pleurer forcément, mais en promettant au final des fondations plus authentiques.

Or actuellement, Vénus est partout : rétrograde, elle sort d’un carré à Mars qui a mis le doigt sur un conflit entre les désirs qu’on a au fond de soi, et son sens des valeurs, avec opportunité de prendre un virage qui peut donner lieu à une nouvelle semence.
Comme le défi est difficile en raison d’une difficulté à se dégager de l’inertie des habitudes, elle rencontre aussi à la fois une opposition à Uranus, et un carré à l’axe des Nœuds lunaires et à la Lune Noire Moyenne. Donc forcément une révision d’une manière d’aimer inadéquate ou ayant perdu son sens
C’est beaucoup pour elle !

Avec Vénus dans sa première phase de rétrogradation (qui va jusqu’au 26 octobre) l’aspect de quintile entre Pluton et Vénus en Scorpion, donc chez lui, propose une aide en s’interrogeant sur POURQUOI on est passé par des épreuves affectives lourdes, forcément négatives sur le moment. Mais ça reste passionnel, et probablement tourmenté.

La question a pu déjà être posée vers le 20 septembre … Douce et voluptueuse torture ! On est hyper lucide, mais en même temps fragile parce qu’on voudrait vibrer. Le défi, c’est d’éviter un comportement inconsciemment agressif ou destructeur.
Le week-end arrive pour y réfléchir.
Avec des fruits à cueillir et une ouverture possible à la mi-décembre, qui permettra, si on le veut bien, une ré-harmonisation capable de laisser passer le petit génie qui est en soi !

 

Source : https://www.facebook.com/AlloAlloMercure/