La Pleine Lune du 19 avril 2019

Cette Pleine Lune se fait une seconde fois dans l’axe Balance / Bélier à 29° 07

Pour la Lune, le degré sabian explique :

« Trois monts de la connaissance sur le crâne d’un philosophe »

Dominante : Accomplissement du pouvoir de compréhension, à tous les niveaux d’existence

Le vrai philosophe est celui qui peut comprendre, et pas seulement « savoir » les processus de la vie. C’est un Homme de Sagesse, différent de l’Homme de science : la connaissance seule, peut être stérile et destructrice de la Sagesse.

Le nombre « trois » indique un stade de plénitude. C’est l’accomplissement de la compréhension philosophique qui n’a rien à voir avec des traités de concepts abstraits.

Et symboliquement par rapport à ce qui s’est passé cette semaine à Paris, c’est le rappel du signe de la croix, avec le Père, le Fils, le Saint-Esprit.

 

Pour le Soleil, le degré sabian du Bélier explique :

« Une mare aux canards et une couvée »

Dominante : La réalisation des limites naturelles

Toute forme d’activité a ses limites. Et la paix avec son propre destin est nécessaire pour vivre dans le monde de tous les jours. Le mystique peut s’envoler dans l’imaginaire, mais il doit retourner au monde matériel et à son travail social. Aussi grand qu’il puisse être, il est juste une petite cellule de conscience, face au Cosmos. Et c’est dans « la mare face à l’océan » qu’il doit trouver la substance de toute action concrète, de toute activité efficace ; c’est ainsi qu’on accepte les limites naturelles imposées par la nature de cette activité.

 

astro

 

Pleine Lune Balance du 19 avril 2019 à 11 h 13 TU

(13 h 13 en France)

ascendant 8° Lion pour  Paris

 

Axe à 29° 07 Balance / Bélier – axe cardinal

(axe dans les mêmes signes que la précédente PL)

 

Axe de la Pleine Lune en Carrés

à la triple conjonction Saturne/Pluton/Nœud Sud

 

Mercure vient de rentrer en Bélier.

Exactement conjoint à Chiron, le Guérisseur

Le Soleil et Vénus préparent aussi

leur changement de signe et donc d’énergie.

 

Jupiter seule planète en phase rétrograde.

Mais Pluton et Saturne préparent la leur !

  

La Pleine Lune offre un éclairage maximum (propice à révélations) d’un commencement qui a eu lieu 14 jours plus tôt à la Nouvelle Lune lors du dialogue entre le Soleil (le conscient) et la Lune (l’inconscient) … Ce moment de Pleine Lune est un moment où la lucidité est plus grande, où la prise de conscience peut se faire par rapport à quelque chose qui a été initié à la Nouvelle Lune ; mais c’est le moment où le Soleil s’oppose à la Lune :

Ce sont nos motivations conscientes (ici le Soleil à 29° Bélier (avec sa spontanéité et ses réactions immédiates) qui sont face à nos désirs inconscients (ici la Lune à 29° de la Balance et son besoin d’équilibre)

Elle est plus fortement ressentie si son axe touche un axe important du thème natal, mais elle est valable pour tous en fait, consciemment ou inconsciemment.

 

Pour la seconde fois de suite, l’axe de PL se fait en Balance / Bélier

Le jour de Vendredi Saint.

Axe relationnel par excellence.

L’axe du NOUS et du JE, avec un équilibre à acquérir … qui est NOUS ? … Qui est JE ? … Où est ma place dans le couple, dans la société, dans le monde ? …

Cette Pleine Lune encore une fois en Balance, comme celle du 21 mars, s’incruste pour signifier que nous n’avons pas fait le travail correctement. La prise de conscience de sa relation à l’Autre et aux autres, de façon à exister dans une relation harmonieuse et donc à trouver ou retrouver son harmonie intérieure, n’est pas encore activée.

Être Vrai avec soi-même n’est pas si facile … Il y a encore à re-travailler pour transformer une attitude qui peut limiter ou freiner son évolution personnelle. Et donc ligoter.

C’est seulement lorsqu’on aura fait un nouveau pas en avant, que l’on pourra aborder la Pleine Lune suivante en mai, en Scorpion, qui demandera alors à être authentique avec soi-même !

 

Inutile de continuer à endosser son costume de « Monsieur ou Madame Bien », de rester dans un compromis qui fait agir pour plaire aux autres, qu’ils soient famille, conjoint, ami, associé, collaborateur … Le moment sera venu d’assumer réellement ses choix parce qu’ils correspondent à ce qu’ON est vraiment, même s’ils ne font pas forcément plaisir aux autres. Cette énergie de la Balance nous rappelle qu’il est inutile de faire ses choix simplement pour charmer l’Autre ou ne pas lui déplaire, sous peine d’en recevoir en boomerang les conséquences déstabilisantes. L’équilibre doit se faire avec le Bélier en face qui demande de prendre sa vie en mains et de s’affirmer.

 

Mercure vient juste de rentrer en Bélier.

Publication détaillée faite sur Facebook ce mercredi 17 avril.

Impulsif, vif et rapide. Il a envie de démarrer au quart de tour. Il improvise en se basant sur ses impressions, sur ses envies et veut réaliser au plus vite ce qu’il a imaginé.

Et comme il vole vers Chiron, il peut trouver des solutions aux problèmes des autres, dans une capacité à ouvrir une nouvelle porte dans la communication

 

Vénus, le maître de cette Pleine Lune, est encore en PoisSons

Pour quelques heures.

Elle va donc changer d’énergie (publication détaillée sera faite sur FB) ; cette fois, c’est elle qui va rejoindre le Messager des Dieux et Chiron en Bélier dans une tentative réparatrice : le besoin est là, de mettre en place de nouvelles valeurs.

 

Quelques heures après cette Pleine Lune,

le Soleil rentre en Taureau,

aux petites heures du matin, le 20 avril.

En conjonction avec Uranus !

Ceux qui n’aiment pas le changement devront peut-être changer de trottoir ! Car sur un Bulletin météo, à coup sûr, on entendrait : « Avis de tempête … Secousses, vent, Force 8… »

Alors éveil ?…

Réveil ?…

Les secousses uraniennes étant dans l’air du temps, je vous souhaite de trouver l’aide qui pourra vous donner, malgré tout, un sommeil réparateur !….. encore un euphémisme. Mais quoi qu’on veuille, ces secousses, elles ont résonné très fort dans le ciel de Paris lundi soir.

(pour Paris, j’ai fait une publication spéciale sur ma Page FB, le 16 avril, pour essayer de donner du sens à ce qui s’est passé ce jour-là.)

 

Le côté positif pour les jours à venir : le « chaud et froid » qui souffle depuis une dizaine de jours, se fait en même temps que toute une série de quintiles dont les vibrations très subtiles sont à relier à l’intelligence du cœur :

* le 19 avril entre Mercure et Saturne,

* le 22 avril entre Mars et Saturne,

* le 23 avril entre Vénus et Mars,

* le 24 avril entre Vénus et Pluton.

Ça ne peut pas être un hasard ; et la conjonction Soleil / Uranus exacte le 23 avril à 2°35 du Taureau serait-elle une Lumière venue puissamment éclairer notre vie actuelle ?…

 

Ce mois-ci, un aspect mineur retient mon attention :

Le semi-carré entre Uranus et Neptune

Il sera exact pour la 5ème fois, le 2 mai à la fin de cette lunaison.

L’aspect a commencé autour du 12 août 2017, a continué en passages exacts : 6 octobre 2017, 16 juin et 15 décembre 2018.

Entre Uranus et Neptune, c’est une très longue histoire qui dure 172 ans. Pour ce 5ème et dernier passage, on peut savoir maintenant ce qu’il convient de découvrir après ce qui a été semé à leur rencontre de 1993 (moment de leur conjonction) à 19° Capricorne !

Eh oui, et toute l’importance de cet aspect mineur aujourd’hui, c’est que là où se met exactement Saturne aujourd’hui. Et il va insister, puisqu’il va rétrograder ; jusqu’à repasser en décembre sur ce 19° Capricorne.

Qu’est-ce qu’Uranus peut bien venir bouleverser sur un plan religieux, philosophique ou spirituel ? ……  (c’est ce que j’écrivais dimanche en préparant cette Pleine Lune, donc avant ce lundi soir 15 avril ! …. Je ne retire rien.)

 

N’empêche : c’est un cycle qui scande les phases d’une profonde mutation de mentalité, injectant par Uranus comme une révolution qui peut être autant sociale que spirituelle, mais pour une « re-liance », qui ne serait plus porteuse de rapports de force pour imposer son point de vue. En même temps, Neptune invite à faire confiance à sa petite voix intérieure et à comprendre synchronicités, coïncidences étranges, signes subtils qui viennent jalonner le quotidien.

Seulement, aujourd’hui, en phase de semi-carré croissant, on est devant les prémices d’une révolution des consciences, qui passent par une tension émotionnelle faite d’hésitation et d’incertitude.

 

D’ici la prochaine Lunaison,

Pluton puis Saturne prennent leur marche rétrograde.

Pour plusieurs mois.

Pluton rétrograde en Capricorne insiste de tout son poids sur une transformation à faire (intérieure sur le plan personnel, et au niveau des institutions sur le plan collectif). On est obligé de regarder en face, sans faux-semblants. On est obligé d’être authentique avec soi-même. Sinon Pluton détruit … mais pour faire place nette et donner lieu à une complète régénération. Le moment nous propose encore une fois (si l’on a été trop frileux pour le faire avant) de couper les liens inadéquats.

Saturne rétrograde en Capricorne, chez lui, pourrait bien offrir une opportunité de débloquer une vieille attitude et d’innover en réorientant les choses, en levant les verrous qui bloquent, tant sur le plan personnel que collectif.

Mais pour se débarrasser de faux habits endossés pour ne pas déplaire (pour Pluton) et de vieux cadres limitants (pour Saturne), il faudra attendre l’opposition que l’un et l’autre feront bientôt avec le Soleil : autour du 14 juillet pour le premier, autour du 9 juillet pour le second, donc globalement au début des vacances d’été.

J’y reviendrai en détails sur ma Page FB quand le moment sera venu.

 

Conclusion

19 avril 2019 :  1 + 4 + 3 = 8 = la Justice

Ou 19 + 4 + 12 = 35 = 8… la Justice

Ou : 19 + 4 + 2019 = 2042 = 8 … la Justice

La Justice et sa recherche d’équilibre.

L’effort pour aller au bout de son choix, pour atteindre son objectif

 

Une fois de plus, le Tarot fait travailler l’inconscient. C’est un support (il y en a d’autres) dont on a besoin, pour dépasser le stade des émotions, et pour répondre à l’intuition.

Sur l’arcane 8 du Tarot de Marseille, une femme entre deux âges est assise, sur un trône en or. Elle regarde bien droit, face à elle. Jaune, bleu, rouge en proportions égales. Vie spirituelle, intelligence et conscience. Elle est passive, mais dans sa main droite, celle de la raison, elle tient un glaive (dressé vers le ciel pour capter l’équilibre du monde) ; dans sa main gauche, celle du cœur, elle tient une balance, signe d’équilibre.

Dans l’Univers tout est régi par l’équilibre des forces, des éléments, des énergies. Le ciel et la terre. Le yin et le yang. Ce qui est en haut comme ce qui est en bas. Le visible et l’invisible.

Pour préserver et maintenir l’équilibre il faut reconnaitre et respecter les lois qui régissent le ciel et la terre. Et c’est la justice qui est la gardienne de ces lois.  Elle révèle (ou devrait révéler) ce qui est juste, rigoureux, incontestable et incontournable.

Alors elle peut clarifier. Et trancher.

 

Un peu comme le suggère cette seconde Pleine Lune consécutive en Balance, cet arcane nous contraint à trouver ou à retrouver un équilibre. A être juste. Et impartial.

Est-on face à soi-même ?… L’urgence vient-elle du fait qu’il y a de nombreuses questions à se poser ?… Sur soi ?… Sur un retour à la normale ?…

Et quelle coupure nette et franche (le glaive) faut-il faire pour permettre une vraie libération ?…

 

Toutes ces conjonctions au Nœud Sud disent toutes la même chose : se débarrasser de toutes les casseroles qui grincent, et qui font un tel tintamarre qu’il va bien falloir prendre quand même une décision !

 

Avec-vous remarqué comme cette Lunaison est au-mi-point de la lunaison de janvier et de celle de juillet, lunaisons à éclipses ?

 

La Nouvelle Lune du 5 avril s’est faite à 15° Bélier

* en T-Carré à la fois à celle du 6 janvier avec éclipse de Soleil Nœud Sud à 15° du Capricorne …

* et à celle à venir, du 2 juillet, avec éclipse de Soleil Nœud Nord

Le Soleil était en janvier enserré entre Pluton et Saturne et demandait à mettre à la poubelle ce qui empêchait d’évoluer. Mais ça s’est fait dans une occultation du Soleil qui accentuait une remontée d’images du passé ayant un goût d’inachevé ou d’inaccompli entraînant forcément une insatisfaction profonde.

On pouvait déjà sentir que cette Nouvelle Lune serait porteuse de profondes dé-structurations et d’un renouvellement total à opérer sur l’année, mais plus particulièrement dans les six mois entre cette éclipse et la suivante, celle de la Nouvelle Lune à éclipse du 2 juillet.

 

Et puis cette Pleine Lune du 19 avril à 29° Balance,

* en T-Carré à la fois à la Pleine Lune du 21 janvier avec éclipse de Lune Nœud Nord

* et à celle du 16 juillet avec éclipse de Lune Nœud Sud

La Pleine Lune du 21 janvier était en carré à Uranus ! … Elle prévoyait ou donnait du moins une opportunité spectaculaire de passer un cap de conscience. Tourner une page … Faire une rupture avec un ancien style de vie ou de mœurs, et prendre une nouvelle direction, bien plus positive pour son évolution.

Cette fois, le Soleil a avancé jusqu’à faire une conjonction avec Uranus !

Une conjonction à Uranus à 2° Taureau. Le degré sabian annonce sobrement : « Un Orage »  … Et quel orage que celui a éclaté dans le ciel de Paris le 15 avril !

 

Saturne et Pluton enserrent aujourd’hui le Nœud Sud … comme pour confirmer le virage à prendre, ou bien une possibilité de faire maintenant cette rupture : comme un pont à franchir entre les éclipses de janvier et celles de juillet à venir …. Pour finalement comprendre que les compulsions du passé peuvent disparaître ; la confrontation à quelque chose qui peut ressembler à des « complexes psychologiques », se termine ; en même temps on peut se libérer de ses faiblesses passées et … enfin évoluer.

 

Alors oui, on vogue sur une mer agitée, houleuse, soufflant en même temps le chaud et le froid.

 

Lundi 15 avril, premier jour de la Semaine Sainte pour les croyants :

 

* Notre Dame de Paris a perdu sa charpente … Le Capricorne, signe des structures, est passé par là avec Saturne, avec Pluton, avec le Nœud Sud. Mais elle reste debout.

 

* Elle a perdu sa flèche, symbole du Sagittaire où trône Jupiter en ce moment en carré exact à Vénus (un carré dissonant, symbolique de cette gigantesque colère qui imprègne depuis des mois, chaque samedi, les rues de Paris) : les 16 statues qui la protégeaient avaient été décrochées quelques jours avant, mais elles sont sauvées, attendant leur restauration près de Périgueux.

 

* Elle est à ciel ouvert pour symboliser l’ouverture de cœur que voudrait nous dire Vénus conjoint Neptune en Poissons. Mais entre eux, la Lune Noire Vraie met le doigt sur des abus qui ont engendré un karma négatif  (le degré sabian de cette Vénus sur le 25ème degré Poissons nous dit : « Une organisation religieuse parvient à vaincre l’influence corruptrice de pratiques dévoyées et d’idéaux dégénérés »

 

* Le feu a détruit la quasi totalité du chœur et du transept ; seule, derrière l’autel, au milieu des décombres et des gravats, une Grande Croix est restée intacte, et sa lumière brille dans le noir.

Toujours le chaud et le froid.

 

Le désarroi spirituel des fidèles et des prêtres devant certaines décisions récentes de la hiérarchie de l’Eglise, est grand. Uranus (« l’orage » du 2° Taureau) arrivé en maison 8, la maison d’un « deuil à faire », pour le thème monté sur Paris, annonce le bouleversement et envoie son message :

à la fois une indépendance par rapport à une hiérarchie, mais aussi une tolérance par rapport au Dieu de toutes les religions.

Le Feu purificateur y a une grande importance (et surtout pour une Cathédrale bâtie au Moyen-Age, dont les rébus sont innombrables, et qui nous apprend à distinguer le corbeau du Phoenix, la Vierge de la Salamandre) …

L’Eau également bien sûr, elle qui a limité les excès du Feu avec les trombes déversées par les pompiers, Eau venant de la Seine qui entoure cette Cathédrale érigée sur l’Ile de la Cité, entre deux bras du fleuve.

Une Eau vivante (symbolique du fleuve qui « emporte »).

 

Oui, on vogue sur une houle agitée et secouée de spasmes.

La RELIANCE n’est pas encore là, quand on voit la colère déferler sur certaines Pages Internet sous la plume de ceux qui voient les millions d’euros déferler « pour un tas de pierre » disent-ils, plutôt que pour le peuple.

Mais c’est à partir du paroxysme que peut naître et que naîtra la Lumière.

 

Dans la Symbolique de cette Semaine Sainte, pour les Croyants, on reste dans l’espérance d’une Résurrection.

Avec une Pleine Lune qui permet d’être dans la lumière.

(et si l’on se branche sur la Lumière … on voit clair).

Dans une Pleine Lune qui se fait exactement à 13 h 13 pour la France : deux fois 13. Deux fois la Lame 13 du Tarot. Comme pour insister.

Image apparemment effrayante d’un squelette et d’une faux.

Mais justement … annonçant un changement radical.

Un virage à 180°.

Pour un Renouveau.

Mais autrement et dans un autre esprit.

 

 

Tous droits réservés  Jacqueline Boilot  – avril 2019

Site : http://www.jacquelineboilot.com/