astro

 

Et pour ce 21 juillet, deuxième dialogue important du jour :
Mercure vient aider Vénus à s’exprimer :

Pour compléter le Billet publié hier, quasiment en même temps que Vénus soit passée à l’opposition de Pluton, voici Mercure qui fait sa conjonction inférieure au Soleil, à 28° du Cancer, de façon à pouvoir repartir sur un mental tout neuf.

Cette conjonction Mercure/Soleil est un des points forts de la rétrogradation de Mercure. Elle se fait tous les 3 à 4 mois environ et, chaque fois, donne la possibilité de faire un pas en avant.
Cette fois-ci, avec une rétrogradation dans le signe du Cancer, la réflexion se fait au cœur même d’une bulle de tendresse … dans une bienveillante compréhension par rapport à soi-même. Certes, en face il y a le Capricorne, et cette rigueur toute saturnienne à dépasser pour pouvoir s’envelopper de douceur.
C’est toute l’importance de Mercure, le Messager des dieux qui, en passant justement en face du Capricorne, demande de réévaluer des pensées trop rigides qu’on pense être justes …. mais qui ne le sont pas vraiment ou ne le sont plus. Cette conjonction avec le Soleil permet d’observer, de tâtonner, de remodeler ses formes / croyances.

* Tout comme cette Pleine Lune à éclipse du 16 juillet qui demandait un nettoyage d’anciens comportements,
* après Vénus qui aspire à une nouvelle relation, ou à un nouveau schéma affectif (conjonction au Nœud Nord en Cancer),
* après son besoin de montrer plus clairement les transformations à opérer dans son vécu affectif (opposition à Pluton),
* voici Mercure à son tour qui propose un nouveau mental qui permette de reprendre sa place en se réalignant sur SA vérité.

Rappel de quelques dates :
25 juin : Mercure commence sa boucle de rétrogradation Il est encore Epiméthée Direct ; mais il ralentit, en recherche d’un nouveau discernement, de la nouvelle compréhension d’un projet important, qu’il soit affectif, social, ou professionnel. Qu’a-t-on eu l’intention de mettre en route à cette date ?

7 juillet : à 4° Lion, il rétrograde. Eh oui, il refuse d’aller plus loin.
Devenu Epiméthée Rétrograde, et dans un flash de prise de conscience et de compréhension devant tout ce qui ne convient pas, il sait que pour aider Vénus, il doit faire provision de douceur avant d’aller plus loin.

19 juillet : il va même jusqu’à franchir à nouveau la Porte du Cancer : rien de tel pour enrober son mental de bien-être, de façon à réévaluer ses priorités.
Mais quand il est rétrograde, Mercure rencontre des freins, des obstacles, des retards de tous ordres. Ses cogitations le font ralentir.
…. jusqu’à ce dimanche 21 juillet.

Dans la vision humaniste de l’astrologie, arrivé à 28° du Cancer, au milieu de sa rétrogradation, il va pouvoir commencer à optimiser les réflexions qui ont fleuri ça et là, et à voir émerger une nouvelle vision des choses par rapport à son projet. Le filtre est propre. Les batteries sont rechargées. C’est un plein éclairage.
Mercure est devenu Nouveau Mercure. Il est toujours rétrograde, mais il devient Prométhée, porteur de nouvelles pensées. C’est un point tournant important, et un regard tout neuf qui va de pair avec cette opposition de Vénus à Pluton du même jour : lucidité du laser pour préparer leur prochaine conjonction du 25 juillet (Mercure et Vénus unis à 26° Cancer), conjonction qui s’accompagnera d’un très beau trigone de Mars à Jupiter, qui pourrait bien permettre une nouvelle manière de fonctionner.

C’est le 1er août que Mercure reprend sa marche directe, le jour de la Nouvelle Lune en Lion, plein d’optimisme pour son nouvel objectif : sa prochaine conjonction avec le Soleil du 4 septembre, pour récolter alors tous les fruits de la méditation actuelle.
Entre temps, Vénus se sera unie à Mars, son amoureux du zodiaque …. le 24 août ... De belles noces en perspective !

 

Source : ALLO ALLO MERCURE