th21

Ce samedi 21 septembre :
En même temps que le 3ème carré de Jupiter à Neptune
Mercure commence une série de carrés à Saturne

Après lui, il y aura les mêmes carrés à Saturne : de Vénus le 25 septembre, du Soleil le 7 octobre, de Mars le 27 octobre.
Des carrés décroissants, conjointement aux mêmes carrés qui se feront à Pluton et aux Nœuds Lunaires.

Saturne vient de reprendre sa marche directe (le 18 septembre) mais il reste stationnaire, c’est-à-dire qu’il reste plusieurs semaines sur le même degré.
Il y a de l’ordre à remettre ! Mais ce sera peut-être la possibilité d’exprimer la crise de valeurs du carré Jupiter / Neptune qu’on a vu hier.

Dans cette danse à mille temps qui depuis un mois voit toutes les planètes personnelles, Mercure, Vénus, Mars et le Soleil, former les mêmes aspects aux planètes lentes, Vénus formait toujours le premier aspect : ce sont les émotions et les sentiments qui motivaient la pensée, l’action, le comportement.
Cette fois, Mercure étant le plus rapide, il a devancé les autres planètes : ce sont maintenant les pensées qui dictent la conduite à tenir. Un Mercure en Balance, quand même sous la maîtrise de Vénus !... Donc un Mercure qui pense en fonction de ses sentiments.

La publication d’hier prend de l’ampleur dans le sens qu’un aspect dit collectif de Jupiter à Neptune, s’exprime désormais dans nos vies privées.
C’est une série de carrés décroissants qui s’annoncent, par rapport à Saturne, puis par rapport à l’axe des Nœuds lunaires, puis par rapport à Pluton (tout ça dans un laps de temps qui va nous conduire au moins jusqu’au 5 novembre) :
Donc six semaines pour prendre un virage, et dans l’immédiat avec Mercure, pour sortir des réserves imposées par une communication trop policée. En pleine cohérence, le prochain quinconce de Mercure à Neptune devrait aider à sortir de certains brouillards !

Si on accepte de faire le travail demandé par l’Univers, les semaines qui viennent sont susceptibles de susciter une remise en cause positive de sa façon de penser … à moins qu’on ne veuille la « boucler » pour faire plaisir à l’environnement.
Et c’est de ce virage de communication, que peut naître un changement de cap relationnel qui s’appuiera sur une affirmation claire de ses intentions.

En attendant la remise en cause de bien des choses, bon week-end à tous … et à dimanche pour la première publication Spéciale Débutants (publication de préparation à la Formation que je proposerai, j’espère, d’ici la fin de l’année).

 

Source : ALLO ALLO MERCURE