astro

Lundi 12 août 2019
Uranus rétrograde pour 5 mois !

C’était le 7 août l’an dernier. Et comme l’an dernier, Uranus choisit de rentrer dans sa phase de méditation : il démarre sa rétrogradation à 6° 37 du Taureau
Pour cinq mois.

Uranus, beaucoup le savent maintenant, c’est MA planète, celle qui régit mon Soleil, ma Lune et mon Nœud Sud (elle fait donc partie de mes outils personnels que j’ai apportés avec moi en m’incarnant !)

…. Uranus c’est d’abord une planète du collectif. C’est donc d’abord là qu’il agit. Et ce sera 5 mois de rétrogradation dans le Taureau : l’an dernier il y avait eu une toute petite incursion en Taureau, mais il n’était pas prêt, il était vite revenu en Bélier !
Cette année, pour la première de ses rétrogradations complètement en Taureau, il va essayer de consolider ce qu’il a initialisé pendant 8 ans en Bélier : dans ce signe qui aime démarrer les choses, entre 2010 et 2018, où il a fait huit périodes de rétrogradation, il a cherché à insuffler une nouvelle vie et à.initialiser les choses dans leurs structures sociétales, politiques, économiques et financières (d’autant plus que Pluton était est toujours en Capricorne).

Forcément, il agit aussi sur le plan personnel : ce qui le caractérise alors, c’est d’aider à devenir plus ouvert et plus autonome, en osant bouleverser l’ordre établi. Il nous fait comprendre en même temps, que c’est au prix d’une mutation de la conscience individuelle que peut se faire la mutation de la société.

Alors, oui, Uranus n’est pas une planète de tout repos, c’est le moins qu’on puisse dire ! Et sur le plan individuel, on risque d’être très bousculés. Avec lui, il ne peut en être autrement ! Dans le secteur qu'il traverse dans la maison natale, il signe la fin d'une phase de la vie ; et comme on a peur de ce qu'on ne connaît pas, on fait de la résistance. C'est dans ce sens qu'il nous bouscule. C'est pourquoi il revient chaque année : pour faire faire un petit pas de plus à chaque fois, et apporter un nouvel éclairage, jusqu'à ce que l'on comprenne qu'il appelle à vivre une existence plus conforme à ce que l'on est vraiment.
Pendant ces cinq mois de rétrogradation chaque année, qui forcent Uranus à ralentir, on a le temps d’aller voir sous l’apparence des choses pour intégrer les nouvelles idées nécessaires à un changement complet de comportement.

Pour certains, ceux qui ont un point important de leur thème entre plus ou moins 6° et 2° Taureau, ce sera peut-être le Grand Huit dans la maison natale où ça se passe. Pour ceux qui auront peur de mal faire, qui seront dans l'angoisse du changement, ou qui simplement croiront à tort qu'ils ne sont pas à la hauteur et préféreront s'arc-bouter et ne rien changer, ça pourrait être très mal vécu. Mais pour ceux qui accepteront de mieux maîtriser le moment pour comprendre ce qui doit être réformé en profondeur sur un plan personnel, il existe bel et bien l’opportunité d’une émergence nouvelle dans un secteur de sa vie, libératoire et plus conforme à ce qu’on est vraiment.

Un transit fort d'Uranus dans son propre thème, c'est un Saut à l'élastique ! On ne craint rien, mais il faut OSER … et je reprends les exemples que j’avais donnés sur cette Page l’an dernier)
Par exemple :

En maison 1, oser donner un nouveau sens à sa vie en donnant une nouvelle image de soi, en assumant consciemment ce qu’on doit vivre, sans hésiter à se montrer non conformiste, voire à transgresser les tabous

En maison 2, oser transformer ses ressources, physiques ou psychiques, ou bien oser utiliser différemment tout ce dont on a hérité (valeurs ou culture) ou encore tout simplement oser donner plus d’importance à sa propre valeur

En maison 3, oser faire évoluer sa façon de communiquer et intégrer de nouveaux concepts qui peuvent conduire à mettre en route une nouvelle créativité, par exemple dans le domaine des écrits. Ça peut passer par une nouvelle formation, un nouveau centre d’intérêt.

En maison 4, oser faire souffler un vent de liberté dans son foyer ou vis-à-vis de sa famille (ça peut passer par un déménagement, une mise à la retraite, tout ce qui fait qu’on se dégage de conceptions traditionnalistes qui ont été les siennes jusque là) ; ou ça peut être une réorganisation dans son cadre de vie intime, un enfant qui part faire ses études au loin, un aïeul qu’on prend chez soi, …

En maison 5, oser exprimer son originalité au travers d’une créativité novatrice ; ou bien oser introduire un changement dans sa vie sentimentale

En maison 6, oser changer radicalement ses méthodes de travail, en apportant de nouvelles techniques, ou en apprenant le fonctionnement d’un nouveau logiciel dans son travail, oser en finir avec certaines contraintes quotidiennes ou professionnelles, oser rester ouvert à l’imprévu dans son travail quotidien.

En maison 7, oser relever des défis et bouleverser une vie relationnelle ou oser reconsidérer ses rapports avec son conjoint, alors qu’on imagine que sa quête d’absolu est inaccessible ou qu’on hésite à sortir d’un conditionnement un peu trop rigide, ou d’un certain enfermement. Oser changer son mode de fonctionnement relationnel avec ses collègues ou ses associés.

En maison 8, … difficile à dire, il y a tant d’opportunités ! …. En tout cas, oser relever le défi d’une mutation profonde à partir d’une prise de conscience. Ça peut être par rapport à des investissements financiers, ça peut être un bouleversement dans un héritage attendu, ou le retard d’une indemnité, … ça peut être un changement à opérer dans ses relations sexuelles.

En maison 9, oser exprimer ses idéaux, oser réaliser ses rêves hors des sentiers battus, oser de nouvelles pensées, de nouveaux voyages (à l’intérieur ou à l’extérieur de soi-même), oser de nouveaux concepts de pensée qui inciteront à l’évasion, pour continuer sa progression psychologique et spirituelle. Oser une nouvelle longue formation d’études supérieures.

En maison 10, oser de nouvelles opportunités dans sa vie sociale ou professionnelle et mettre sa créativité au service d’une nouvelle aspiration ; donc changement important dans sa carrière, ou dans sa direction de vie, y compris dans une relation sentimentale qui va forcément changer son statut social.

En maison 11, oser réaliser des objectifs originaux, des idéaux ambitieux au sein d’un groupe ou avec des amis. Peut-être un nouveau projet à mûrir et à mettre en place. Ou de nouvelles rencontres amicales tout à fait inattendues.

En maison 12, oser trouver en soi des richesses intérieures incomparables, et trouver éventuellement les solutions à d’anciens problèmes (dans le sens où la maison 12 est une maison de bilan. Recherches occultes, auto-analyse,….) ; oser trouver les moyens de se libérer de ses entraves. Oser faire face à quelque chose d’inattendu dans le domaine de la santé.

Ce ne sont que quelques idées à conjuguer avec les progressions et les transits qui se font en même temps, et par rapport aux planètes ou points importants du thème natal.

Chez moi, Uranus touche mon ascendant (maison 1) : il est déjà venu le titiller l’été dernier ; il m’a fait entrevoir tant de transformations qu’il est reparti en maison 12 un moment, pour me laisser le temps d’intégrer … et pour laisser transparaître maintenant les effets d’une renaissance intérieure … Je sais que le moment est proche d’orienter ma vie de façon différente. Si je vous en parle, c’est qu’en dialoguant avec vous tous, depuis tant d’années, il y a forcément des choses qui vont changer.

Ces deux mois d’été auront été l’occasion pour moi d’écrire un nouveau Cahier Pédagogique sur le Soleil qui vient continuer la liste des Cahiers déjà rédigés (c’est fait, mais je dois encore imprimer et relier quand je serai de retour chez moi)
Mais surtout, j’ai un projet grandiose que je mets au point depuis ce mois à éclipses : accompagner ceux qui débutent en leur permettant d’étudier eux-mêmes leur thème, comme des cours que je mets en place, via des Cahiers explicatifs, avec thèmes d’exemples concrets, voire petits exercices pratiques …. Mais en pleine autonomie de votre part. Il faut juste que vous ayez confiance en vous. Si j’y suis arrivée il y a 35 ans, pourquoi pas vous !
Je vous en parlerai à l’automne. Un immense travail m’attend encore !

Voici l’une des facettes que représente pour moi ce transit d’Uranus en maison 1, comme une immense transition en rapport avec mon comportement. Et comme j’accompagne ce transit, il ne devrait pas être « bouleversant » pour moi …car le propre d’Uranus, c’est d’être subit et inattendu.

Uranus, c’est le mythe de Prométhée, celui qui OSA défier Zeus en lui dérobant son feu afin de le donner aux hommes. Ah, je l’aime celui-là …. Rêve de tout Verseau ! … offrir la liberté.
Pouvoir de transcendance d’Uranus sur les limites saturniennes : Uranus refuse l’ordre établi. Uranus va à l’encontre des traditions. Ce que je fais ici depuis des années. En vous proposant une astrologie … très personnelle parfois !
Pas toujours évident. Mais exaltant … et que je voudrais que vous puissiez faire vous-même, quand je ne serai plus là pour vous accompagner.

Et n'oubliez pas …. De toute façon, « C’est mieux de boiter sur le bon chemin que de courir sur la mauvaise route » (Boulevard des Citations)

 

Source : Allo allo mercure